L'histoire des dindes

L'oiseau-roi de la forêt

Les dindes, meleagris gallopavo pour être plus précis, vivaient dans les forêts d’Amérique Centrale et du Nord.

Au 15ème siècle déjà, les indiens locaux chassaient et domestiquaient cet oiseau qu’ils appelaient le « Roi de la Forêt ». Lorsque les espagnols ont commencé à explorer les Amériques, les choses se sont compliquées.

Les espagnols pensaient que les dindes étaient une sorte de pintade en raison de leur plumage haut en couleurs. Les pintades étaient toutefois également appelées « turkey fowl » en anglais, car elles étaient arrivées en Europe par le biais de la Turquie. C’est pourquoi les espagnols ont appelé notre Roi de Forêt « a turkey ».

Les Amériques étaient alors également appelées les Indes Occidentales. C’est pourquoi les français ont appelé notre Roi de la Forêt : un Coq d’Inde, c’est à dire un oiseau originaire des Indes, ce qui a donné : Dinde.

La référence turque incluait également l’Inde, sous l’appellation « hindi ».

En hollandais, finnois et les autres langues nordiques, elles étaient associées à la factorerie de Calicut, ce qui a donné : « kalkoen » en hollandais, « kalkunna » en finnois, …
Les portugais l’ont tout simplement appelé « peru », car c’est probablement là qu’ils ont rencontré cet animal pour la première fois …

Dans certains pays asiatiques, le nom de la dinde fait référence à leurs colonisateurs européens : Cambodge : Moan barang (poulet français), Vietnam : Gà tây (poulet occidental), Malaisie : Ayam belunda (poulet hollandais), …

Au Japon, la dinde est appelée shichimencho, ce qui veut « oiseau au sept visages » car la dinde sauvage peut changer la couleur de son cou et de sa tête en fonction de son humeur et de son tempérament.

En Chine, la dinde est appelée huoji, ce qui veut dire « oiseau de feu », en référence à la couleur de sa tête.

Au fil des ans, des quantités de plus en plus grandes de dindes ont été amenées d’Amérique en Europe. En moins d’un siècle, les dindes sont devenues omniprésentes en Europe.

Au cours des 17 & 18èmes siècles, les immigrants européens ont ramené les dindes (européennes) en Amérique, où ils commencèrent à les croiser avec les dindes sauvages locales.
Les dindes de Volys Star sont des descendantes de ces races croisées euro-américaines.

Mais nous pouvons toujours les appeler : « L’oiseau-roi de la forêt ».